Curieuses Têtes


J'avais gravé en moi ces peintures végétales de Giuseppe Arcimboldo, riches de détails et de couleurs foisonnantes . Fascinantes, ces curieuses têtes formées de fleurs et de fruits déclinées sous Quatre Saisons, dataient certes du XVIe siècle, mais elles avaient en moi une présence bien réelle et actuelle, en ce jour comme les autres, du XXIe.

Hommage à Arcimboldo, et à Maximilien II aussi, qui se voulait symboliquement

maître des saisons et du temps.


Si j'admire le maniérisme dont a fait preuve Arcimboldo, je n'avais pas pour objectif la reproduction exacte d'une des toiles des Quatre Saisons, mais bien l'envie d'interpréter à ma façon ces étranges portraits. Une humble manière d'apporter une continuité à ces énigmatiques visages grotesques et pourtant si mystérieux.


J'ai donc pioché entre les fleurs séchées de mon atelier et les premières pousses du printemps, ça et là des éléments végétaux et fleuris. Quelques brindilles, chutes de réalisations passées, une ancienne couronne pour orner la tête. Ainsi naquirent Monseigneur Arcimboldo et sa femme, à la manière des époux Arnofilni.












Copyright 2017 - Eléonore M